Se rendre présent au monde. C’est dans la discrétion et le silence que l’Enfant Jésus, pour qui il n’y avait d’autres places qu’une simple étable, est venu habiter notre humanité. Pris entre les grèves et la préoccupation des préparatifs de Noël, la place qui lui est accordée semble tout aussi discrète. Le lycée Vincent de Paul Avignon a donc choisi de jouer des coudes à sa place pour laisser sa présence grandir dans nos vies.

 

Laisser grandir en nous la paix.  C’est le thème retenu par la commission pastorale pour vivre cette année la période de l’Avent et la fête de Noël.

 

Pendant l’Avent, nous avons vu apparaître sur les murs des couloirs et sur les portes des santons en papier réalisés en arts appliqués par les élèves. Ils nous ont annoncé qu’un événement important se préparait, nous entraînant dans leur attente. Un temps de prière nous a fait visiter cette rencontre entre la Vierge et l’Ange qui annonce la venue du Prince de la paix. Cela a été l’occasion de nous interroger, non pas sur la paix dans le monde, mais sur celle que nous sommes prêts à accueillir dans  nos vies. Une crèche en argile, confectionnée par les élèves, est apparue dans le hall d’entrée, accompagnée de citations sur la paix.

 

Laisser grandir en nous son amour pour le pauvre. Nous avons souhaité vivre ce que nous célébrions. De nombreuses classes ont monté des projets mettant en avant la nécessité de prendre soin du lien à l’autre : jeux en classe, goûters, réalisation de cadeaux et de cartes de vœux pour les camarades, pour les employés du lycée et la communauté religieuse qui nous soutient, recherches sur les héros de la paix (Mère Térésa, Vincent de Paul, Gandhi …), collectes, distribution de friandises aux personnes de la rue avec les Equipes Saint Vincent et la Croix Rouge, goûter avec les mères isolées d’un foyer … L’enthousiasme était au rendez-vous, porté par le bonheur d’avoir rencontré l’autre, d’avoir été porteur de joie.

 

Cette joie a caractérisé la fête de Noël que tout le lycée a vécu à l’Eglise des Carmes. Après avoir réfléchi en classe sur les actions à mener pour que la paix trouve sa place dans notre quotidien, toute la communauté éducative s’est retrouvée pour des chants, une présentation de l’exposition sur la paix, des poèmes.

 

Au retour des vacances, nos santons en papier s’étaient rassemblés autour de la Sainte Famille sur la porte de l’atelier couture. Nous avons fêté la naissance de l’Enfant qu’ils recherchaient lors d’un temps de prière. Tant de phrases bibliques ont retenti. Elles nous appellent à accueillir la paix que ce Prince, tout petit couché dans une mangeoire, vient nous offrir.

 

Que ces phrases, Paroles vivantes du Dieu d’amour et de paix continuent à descendre dans nos cœurs tout au long de cette année.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

X