Le 29 Novembre 2017 en la fête de la Fondation de la Compagnie des Filles de la Charité, c’est un grand jour au « 77 rue de Reuilly Paris XII ». Après plus de deux ans de fermeture pour travaux d’une nouvelle construction les résidences : Catherine LABOURE pour  l’EHPAD et Rosalie RENDU pour la résidence autonomie  viennent  tout juste d’ouvrir leurs portes, il y a trois semaines. Une directrice de  l’Association Monsieur Vincent,  vient de prendre ses fonctions dans  cet établissement

Ce 29 novembre est  le Jour de la Bénédiction de la nouvelle chapelle et du nouvel autel. Monseigneur André Vingt Trois, entouré de plusieurs prêtres, préside cette célébration. Une belle assemblée participe à cet évènement qui fait résonner dans le cœur de chacun et chacune la place de Sainte Catherine LABOURE et de Marie dans l’histoire de ce lieu important pour la Compagnie

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce lieu est celui où Catherine LABOURE est arrivée le 30 janvier 1831 à la fin de son séminaire. Elle  est nommée dans cette communauté de l’Hospice d’Enghien, dans la commune de Reuilly, faubourg déshérité du sud-est de Paris. Elle y restera 46 ans au service des personnes âgées, servant avec respect et courage les vieillards de l’hospice, les pauvres du quartier et tous les marginaux qui demandaient son aide.

Aujourd’hui encore, marcher à la suite de Catherine nous conduit à découvrir avec elle la Bonne Nouvelle de l’Evangile.

Prière universelle de la célébration

Que dans cette grande maison, chacun et chacune par ses qualités et ses richesses puisse contribuer à faire jaillir la vie et entretenir un climat de paix à la manière de Catherine LABOURE et sous sa protection.

Après  la célébration, nous nous sommes tous retrouvés pour un temps fraternel autour d’un gouter préparé par l’association Monsieur Vincent


Pour aller plus loin :

découvrir Catherine Labouré en mettant en lien avec cette adresse

X