La Toussaint nous fait célébrer tous nos frères et sœurs les saints déjà rassemblés auprès de Dieu? Quelle diversité d’itinéraires !

Et nous aujourd’hui, quel type de sainteté devons-nous vivre ? Dans son exhortation apostolique La joie et l’allégresse, le pape François détaille “quelques caractéristiques de la sainteté dans le monde actuel”  (§§112-157) :

1°) Endurance, patience et douceur. la première chose est d’être centré, solidement axé sur Dieu qui aime et qui soutient. Il est alors possible d’endurer les vicissitudes de la vie, de supporter les défauts des autres : “Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?”

2°) Joie et sens de l’humour. Le saint est capable de vivre joyeux et avec le sens de l’humour (pensez à St Thomas More, St Vincent de Paul, St Philippe Néri). La mauvaise humeur n’est pas un signe de sainteté.

3°) Audace et ferveur. La sainteté est audace, incitation à l’évangélisation qui laisse une marque dans ce monde. “Soyez sans crainte”, nous dit Jésus.

4°) En communauté. Si nous sommes trop seuls, nous perdons facilement le sens de la réalité, la clairvoyance intérieure. Vivre ou travailler avec d’autres, voilà un chemin de développement spirituel.

5°) En prière constante. “Je ne crois pas dans la sainteté sans prière.” écrit le pape François. “Il ne s’agit pas de longs moments ou de sentiments intenses. mais y a-t-il des moments où tu te mets en présence de Dieu en silence, où tu restes avec lui sans hâte, et tu te laisses regarder par lui ? Laisses-tu son feu embraser ton cœur ?”

 

Abbé Jean-Louis BLAISE
Prêtre diocésain de la paroisse Saint-Vanne-en-Verdunois (Diocèse de Verdun)