Fin février, par courrier, le service des Vocations du diocèse de Carcassonne proposait une après-midi de prière pour les vocations, le samedi 23 mars à partir de 16 heures. L’idée était d’inciter les personnes à venir à la rencontre de religieuses, de religieux, de consacré(e) et de prier avec eux. L’organisation de cette après-midi est libre mais doit cependant proposer un temps de témoignage, de partage d’Evangile  et un temps fraternel.

 

A Montolieu pouvons-nous participer ? L’appel est lancé…. Après réponse affirmative une petite équipe se constitue pour la préparation.

 

Le 23 mars, dans 9 lieux du diocèse (Communautés, Paroisses, Monastères…) à 16 heures, nous prions pour les vocations. A Montolieu quelques personnes de l’extérieur se joignent à nous.

 

 

Quelques points de notre temps de réflexion et prière

DIEU APPELLE ENCORE AUJOURD’HUI A LA VIE CONSACREE et IL COMPTE SUR CHACUN DE NOUS POUR ANNONCER LA BONNE NOUVELLE DE L’EVANGILE ET ÊTRE SES TEMOINS.

  • Nous demandons à l’Esprit Saint de nous aider sur ce chemin parfois difficile : « ….Esprit Saint, fais de chacun de tes baptisés un rayon de ta lumière, pour que le monde puisse découvrir ta présence et ton amour…. »
  • A l’avant-veille de la rénovation de nos vœux, nous prenons Marie, pour être notre guide sur tous nos chemins de rencontres.

La première en chemin Marie, tu nous entraînes à risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu. Et voici qu’est semé en argile incertaine, de notre humanité, Jésus-Christ Fils de Dieu.

  • L’Ange dit à Marie : « Tu as trouvé grâce devant Dieu. Tu enfanteras un Fils et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera appelé Fils du Très Haut ».
  • « Je suis la servante du Seigneur », répondit Marie.
  • Peu de temps après, elle part en hâte rencontrer sa cousine Elisabeth qui elle aussi attend un enfant dans sa vieillesse.
  • Les retrouvailles entre Marie et Elisabeth sont faites de délicatesse, tressaillement intérieur, humilité dans le témoignage.
  • Marie nous éduque à la simplicité et nous apprend à nous laisser convertir par les codes de l’humilité, de la bienveillance et du partage.
  • Marie se met en route avec empressement:
  • elle nous libère de la peur, nous pousse à la confiance et à l’émerveillement. Elle nous permet de retrouver là où nous sommes le souffle missionnaire.
  • Le chant du Magnificat de Marie, c’est son hymne à la joie. Ce chant de joie exprime les sentiments de Marie et l’allégresse de son cœur. Elle comprend que son propre destin s’inscrit dans la grande promesse des fils d’Abraham et qu’il anticipe le destin de toute l’humanité.
  • Avec Marie, nous retrouvons, là où nous sommes, la joie de servir, non seulement pour rendre service, mais pour vivre une communion qui tressaille et exulte et lui révèle son destin dans l’histoire du salut.
  • La participation à l’histoire sainte, c’est la capacité qui est donnée à chacun de déchiffrer sa propre existence, non pas comme une succession d’évènements, mais comme le récit d’une « parole de vie » qui donne sens à ce qui « advient » en nous chaque jour, chaque matin.
  • Le Magnificat c’est le chant de marche de tout le peuple de Dieu pour parler de son passé mais surtout de son avenir.

 

 

EVANGILE selon St Luc (Annonciation et Visitation)

                                   Temps de partage

TEMOIGNAGE d’une sœur : Vocation et Mission jusqu’à aujourd’hui en EHPAD

 

PRIERE POUR LES VOCATIONS :

Jésus, Fils de Dieu suscite dans le cœur des jeunes le désir d’être les témoins de la puissance de ton Amour. Remplis-les de ton Esprit de force et de prudence, pour qu’ils soient capables de découvrir la pleine vérité sur eux-mêmes et leur vocation propre.

Vierge Sainte, guide assuré dans le chemin vers Dieu et le prochain, soutiens par ton intercession maternelle les familles et les communautés ecclésiales, afin qu’elles aident les adolescents et les jeunes à répondre généreusement à l’appel du Seigneur.

 

NOTRE PERE

                    Magnificat !

Dans une ambiance fraternelle nous avons terminé par le verre de l’amitié

 

 

 

 

 

  • LA CELEBRATION DU 24 MARS en COMMUNAUTE

 

 

  • Notre Rénovation de cette année 2019 va rejoindre la lettre du 2 février de la Supérieure Générale et à travers elle, le Pape François.
  • ELLE NOUS INVITE A FIXER NOTRE REGARD SUR JESUS.
  • Sommes-nous prêtes à entrer dans la profondeur de ce dialogue d’amour avec Jésus ?
  • Ô Marie aide-nous à dire « oui » au Seigneur
  • Ô Marie chaque jour de notre vie.
  • Chaque vœu est un soutien essentiel pour vivre de manière authentique notre vocation vincentienne.
  • Notre chasteté nous rapproche-telle de Dieu, de nos sœurs en Communauté et de tous ceux avec qui nous sommes en contact ?
  • Grandir dans une véritable pauvreté de cœur implique d’abandonner tout ce qui n’est pas le Christ et d’accepter la réalité de notre dépendance. C’est une source de vraie joie.
  • Nous faisons l’offrande de notre liberté. Sachons fixer notre regard sur Jésus, obéissant jusqu’à la mort de la croix, sans nous détourner. Cela nous donnera le courage de le suivre sur notre route.
  • Notre service des pauvres est très limité. Mais jusqu’au bout, nous sommes servantes, dans la condition qui est la nôtre maintenant, Filles de la Charité pleinement et entièrement.
  • Notre regard se tourne vers Marie, Mère de Jésus et notre Mère
  • Est-ce que je laisse vraiment Dieu entrer dans ma vie ?
  • Marie a dit oui à Dieu et cela a bouleversé son humble existence.
  • Est-ce que ma fidélité est vraie, vacillante, ou définitive comme celle de Marie ?
  • Est-ce que je sais exprimer ma reconnaissance, mon merci, mon action de grâce au Seigneur, comme l’a fait Marie ?
  • C’est dans la joie et la confiance que nous nous sommes engagées à suivre le Christ en Filles de la Charité….. pour la 50, 6O ou 7Oème année !
  • En route vers PÂQUES, NOUS SOUHAITONS A TOUS :
  • BONNE FÊTE DE LA RESURRECTION : ALLELUIA ! ALLELUIA !

 

 

La communauté de Montolieu