Ils ont été nombreux à répondre à l’appel. Ce n’est pas un pèlerinage qui a été proposé aux élèves du lycée mais un voyage solidaire, une expérience humaine qu’ils ne pourront vivre nulle part ailleurs. L’activité proposée : accompagner les pèlerins malades ou âgés pendant les déplacements entre les lieux de prière et celui d’hébergement ; la mission : apporter sa bonne humeur et sa joie de vivre.

 

Une grande partie des candidats au départ ignorait ce qu’est Lourdes, l’importance qu’a ce site pour les croyants, la place faite aux personnes fragiles. Le seul point de motivation que nous leur avons donné était la promesse de vivre autrement les relations humaines. Et c’est ce qu’il s’est passé. Porté par l’enthousiasme des quatre ou cinq jeunes ayant déjà vécu l’expérience, le groupe de vingt et un élèves issus de différentes classes a pris à bras le corps sa mission. Ils ont poussé leur générosité au-delà de ce qui était attendu en faisant preuve de solidarité non seulement envers les pèlerins malades mais également les uns envers les autres. Se lever tôt, attendre parfois de bien longues minutes pour trouver la personne à accompagner, marcher beaucoup, rien n’a entamé leur motivation.

Par le brancardage, nous sommes entrés de plein pieds dans la rencontre. Nous avons appris la joie du service rendu à l’autre et surtout que c’est nous qui en recevons d’immenses bénéfices : découvrir que nous sommes capables de prendre soin d’une personne fragilisée par l’âge ou la maladie, d’être patient et attentionné, expérience étonnante de la reconnaissance de celui à qui nous avons apporté un peu de présence ou un service qui nous semblait bien petit. Nos jeunes ont pu toucher un peu plus du doigt qu’ils existent, aux yeux des autres, à leur propre yeux. La surprise pour nous a été, grâce au message de l’un deux, de voir que, bien que peu de choses aient été exprimés à ce sujet-là pendant le séjour, ils ont pu comprendre que l’être humain existe aux yeux de Dieu.

C’est sur l’existence, ou plus précisément la relation, que nous avons travaillé en petit groupe. Chaque jour, nous leur avons proposé de choisir dans une liste deux questions qui abordent la relation à soi, aux autres, à Dieu et de la partager. La parole a été libre, les questions nombreuses, les réponses qu’ils se sont données souvent profondes et d’une grande clarté. Prendre du temps pour se connaître, pour mieux connaître l’autre ou l’Autre. Cet activité était l’autre porte d’entrée pour comprendre les relations et l‘importance dans notre vie du contact humain et de la rencontre avec Dieu.

L’organisation du pèlerinage du Rosaire que notre petit groupe a intégré, nous a proposé que quelques jeunes apportent les offrandes pendant la messe de titularisation des hospitaliers. Cela a été un autre moment très fort pour nous. S’avancer vers l’autel au milieu de milliers de pèlerins, pour les jeunes dont certains ne sont pas des chrétiens engagés, est une façon d’approcher le sacré qui est perceptible au-delà de l’appartenance et de la connaissance religieuse que l’on peut avoir.

La joie de ces expériences a été comme le soleil de Lourdes en ce début du mois d’octobre, rayonnante et exceptionnelle. Tous sont prêts à repartir. Mais ce sont eux qui en parlent le mieux :

 

 

«  Ce qui m’a touché, c’est le fait que les personnes âgées se soucient de nous lorsqu’on les brancarde » EM

 

 

 

« Cela m’a touché d’aider des gens porteurs d’handicap » MG

 

« Lourdes cette année était une tout autre expérience, c’était fort, solidaire, fraternel, beaucoup d’émotions et de larmes, nous étions comme une petite famille. C’est beau le lien qu’on a pu créer et qu’on garde même encore aujourd’hui. » FD

 

 

 

« Lourdes a été un nouveau moi version meilleur je pense pour me faire changer, avancer et apprendre plus. » DD

 

 

 

 

« J’ai trouvé ce voyage magique avec plein d’ émotions que j’ai accumulées au fur et à mesure des rencontres avec les personnes âgées. Je me suis rendu compte que j’étais vraiment ouverte et j’en suis vraiment sorti grandi et transformé. Merci encore pour ce merveilleux voyage. » CC

 

 

 

 

 

« La phrase qui résume le voyage est la gentillesse, la tendresse et aussi il y a une grande humanité dans ce lieu. » BS

 

 

« J’ai passé un magnifique voyage à Lourdes, les moments que nous avons passé tous ensembles nous ont beaucoup rapprochés. Nous avons créé une belle complicité entre nous entre les professeurs qui nous ont accompagnés. » JW

 

 

 

« Le rapport avec les personnes en difficulté était très fort. Tout l’amour qui est donné là-bas est différent d’ici : le sourire des personnes aveugles, le rapprochement avec Dieu. » JD

 

 

« Pour moi, le voyage à Lourdes était juste magique. Je suis parti sans connaître les autres et, au final, j’ai rencontré de superbes personnes. J’ai beaucoup aimé le contact avec les personnes âgées. Cela m’a permis de découvrir que j’aime vraiment aider les autres. Nous avons eu un super groupe et de supers professeurs pour nous encadrer. Mon seul regret est de ne pas être resté plus longtemps. » EF

 

 

 

« Personnellement, ce qui m’a touché c’est le contact et le lien qui se fait avec certaines de ces personnes [pèlerins], les histoires de nos vies que l’on s’échange. On peut aussi avoir des points communs avec des personnes âgées. » VL

 

 

« J’ai trouvé ce voyage magique, il m’a fait énormément de bien et il m’a redonné confiance en moi. » SM

 

 

« Un beau petit groupe où on connaissait personne et, au final, on repart ensemble en se connaissant tous. » TS

 

 

 

*

« Je n’étais pas habitué à voir des personnes se donnant autant à Dieu, Il était toujours là, toujours dans leur cœur, c’est le bonheur dans leurs yeux qui m’a donné cette grande satisfaction. » NT

 

 

« Une expérience humaine hors du commun, proche des personnes qui en ont besoin. Ce qui m’a touché le plus, c’est cette relation que nous créons avec les personnes que nous aidons. »LB

 

 

 

« Ce qui m’a touché c’est de voir les personnes heureuses de nous voir à leurs côtés. » AC

« Ce voyage est touchant. » MC

 

 

 

 

 

Nous leur avons demandé de donner deux mots qui témoignent de leur expérience. Les voici :

 

 

Inoubliable

 

Incroyable

 

Magnifique                           Gentillesse

 

Touchant

 

Découverte                  Attention

 

Amour

Voyage magique        Unique

 

Ressourcement

 

                                                     Prise de conscience

 

                                 Extraordinaire

 

 

Rachel Castel, adjointe en Pastorale scolaire