Depuis 1969, une traditionnelle « Marche à l’Epine » se vit en début de chaque année pour permettre aux jeunes nouvellement arrivés sur l’établissement d’apprendre à se connaître et d’être sensibilisés à un aspect concret de leur vie quotidienne par un témoin d’aujourd’hui.

 

 

Les 4 et 5 octobre, le lycée se réveille sous un magnifique soleil pour accueillir les jeunes de Seconde générale et professionnelle prêts à vivre la « traditionnelle Marche à l’Epine » de 10 km, accompagnés de l’équipe de la Pastorale du Lycée, leurs professeurs principaux, d’autres enseignants, quelques membres de l’équipe de direction et le nouveau directeur Monsieur Sébastien Kinnaer avec baskets aux pieds.

 

 

 

9h, 200 jeunes de Seconde générale et 100 jeunes de Seconde professionnelle se mettent en route vers la Basilique Notre Dame de l’Epine, un chef-d’œuvre majeur du style gothique flamboyant, pour vivre une journée d’intégration et de fraternité, accompagnés d’un couple « extraordinaire », un couple non voyant dirigé par deux chiens guides d’aveugles. L’un des deux chiens a été financé par les écoles catholiques de la ville de Châlons grâce à un « Marchathon » avec l’association UNADEV, coordonné par le lycée Frédéric Ozanam l’an dernier.

 

 

Au cours de ces deux journées, les jeunes ont été invités à faire connaissance entre eux et avec leurs professeurs durant la marche ; à la pause un jeu pour faire plus ample connaissance, puis une sensibilisation au Handicap avec Olivier, ancien champion de voile aux jeux paralympiques. Un après-midi agrémenté par un « mesclun d’activités » : peinture sur toile, origami, basket et pétanque à l’aveugle, cécité foot ainsi qu’une intervention d’Olivier avec le support d’une vidéo relatant son expérience de champion de voile.
Les jeunes ont été très interpellés, bousculés, interrogés par les émotions d’Olivier au moment de son intervention, de son audace à travers ses difficultés physiques.

 

Voici quelques témoignages de jeunes :

Un jeune de Seconde générale : « Il doit vivre avec la “niac” au ventre pour continuer à vivre comme une personne ! ».
Un jeune de la section « Métiers de l’Electricité et de ses Environnements Connectés » lui pose la question : « As-tu connu la boule au ventre devant tes faiblesses ? ».
Une seconde de la section ATMFC (Assistante Technique en milieu Familial et Collectif) : « Merci car tu montres que l’on peut vivre même si l’on est cassé de l’intérieur ou de l’extérieur. »
Un jeune de « Métiers de Tapissier d’’Ameublement » : « J’ai fermé les yeux lorsque je l’ai écouté et j’ai eu la larme à l’œil car il y avait tant d’émotion dans sa voix et cela m’a montré que l’on peut vivre malgré nos fragilités ».

Cette journée s’est vécue dans le cadre du thème de l’année pastorale : « La fraternité, un chemin à découvrir, rejoins-nous », en collaboration avec les uns et les autres, et le “top” avec l’un des professeur DJ qui leur a donné, grâce à la musique, de la joie, de la détente, avec danses et chants.
Une joie pour moi de vivre cette traditionnelle marche à l’Epine, qui était la première pour moi ; en collaboration avec toutes personnes de la communauté éducative du lycée !

 

Sœur Julie
Fille de la Charité
Communauté de Châlons en Champagne