A l’initiative de Jean Claude, ancien aumônier des prisons, une quinzaine de personnes d’horizons variées, se retrouve autour de Jeanne pour fêter ses 90 ans.

Jeanne Maignan.

Jeanne, la mamy des bannis.

Drôle de titre !

 

 

 

Jeanne est la sœur de deux filles de la charité missionnaires à Madagascar Agnès et Françoise Marret, décédées il n’y a pas si longtemps que ça, ce qui explique déjà sa proximité avec les « sœurs ».

Jeanne a eu douze enfants : « pour compenser ceux que mes sœurs n’ont pu avoir » dit-elle avec son beau sourire.et adopté un petit africain malade qui est malheureusement décédé trop vite.

Jeanne a visité 40 années, fidèlement et avec beaucoup de bonheur, les prisonniers à Angers puis à Valenciennes.

L’âge limite étant atteint depuis longtemps, elle s’oriente vers une autre détresse, les malades atteints de cancer, qu’elle préfère visiter chez  eux plutôt qu’à l’hôpital : « après tout, les bus et les trams sont là pour nous ! ».

Elle n’oublie personne et  tous les quinze jours planifie l’envoi d’une petite carte à tous ceux qu’elle aime et connaît pour leur fête ou anniversaire.

Elle a vaillamment soufflé ses bougies et ensemble nous nous sommes donné rendez-vous dans dix ans !

Toute donnée à Marie, aux autres, Jeanne nous dit : « le vrai danger  c’est l’égoïsme qui nous enferme dans notre petit confort quotidien. »

Ensemble nous avons chanté sur l’air de « la balade des gens heureux »

 

R/ Alors nous chantons Mamy Jeanne la balade des gens heureux.

*Mamy Jeanne est notre étoile malgré ses 90 ans….

*Mamy Jeanne aime tricoter beaucoup en ont déjà profité….

*La prison était sa vie mais un jour on l’a libérée….

*A  Lourdes elle a régulièrement accompagné les cancéreux……

*Mais aujourd’hui encore elle les rencontre à domicile………

*A pied, en tram ou en bus elle est tous les jours sur les routes…..

*Et à la fondation Duvant pour les légumes elle est présente….

*Mais au chapelet chaque matin elle regrette le peu de présence…

*Aujourd’hui nous fêtons Mamy Jeanne, oui c’est elle qui nous rend heureux…

 

Sr Nadine Ernotte