L’Association Rosalie existe depuis 2005 sur le quartier Argentine, un quartier prioritaire de la ville de Beauvais où les Filles de la Charité se sont installées dans un logement social depuis 1995. Cette association a pris la suite d’un club ACE créé au départ sur la pelouse des sœurs pour regrouper les enfants des familles de la rue où la communauté est implantée. Le but de l’association Rosalie est de sortir de l’isolement et de la précarité les familles du quartier par des ateliers d’animations et du soutien scolaire pour les enfants, des sorties familiales, des ateliers « touche à tout » qui vend ses productions au profit de l’association, des ateliers de cuisine, bien être et remise en forme pour adultes, des séjours familiaux et depuis le tout début le séjour d’été : la colonie.

Cette année, nous sommes partis du 18 juillet au 3 Août en Normandie près d’Etretat avec 52 enfants dont 12 pré-ados de 11-12 ans avec 10 animateurs dont quatre ont validé leur BAFA pratique et une directrice qui a validé son BAFD après la colo. Les 40 plus jeunes logeaient dans une Maison Familiale Rurale et les pré-ados campaient dans un centre équestre proche. Tous ont été très heureux de vivre ce temps de vacances avec des enfants et des animateurs du quartier qu’ils ont côtoyés tout au long de l’année à l’association.

Toute une équipe de bénévoles issus du groupe adultes de l’association en compagnie de Sœur Mado de Canteleu près de Rouen et de Sœur Simone de Beauvais ont assuré les services généraux de la cuisine, du linge, de la vaisselle et du ménage dans la joie et la bonne humeur. Après avoir expérimenté la piscine, l’accro-branches, le kayak, l’équitation, le bowling ou le laserquest, une kermesse et une veillée cluedo tous ensemble, chaque équipe avec ses animateurs a préparé un spectacle musical qu’ils ont représenté devant l’équipe des bénévoles à la fin de la colo et qu’ils ont reproduit lors du retour de la colo à Beauvais devant leurs parents ravis le 16 septembre au soir.

 

 

C’est beau de voir le sourire des enfants et les étoiles dans leurs yeux quand ils nous disent que l’année prochaine, leur petit frère ou petite sœur viendront les rejoindre parce qu’ils auront l’âge d’aller en colo ! C’est beau aussi de voir le dévouement et la joie du service accompli des bénévoles et l’envie de récolter encore plus d’argent pour permettre que le plus d’enfants possible puissent faire cette expérience de la colo ! En effet, en plus des bons CAF et de la participation de 90€ par enfant, nous bénéficions de l’apport financier des adultes bénévoles qui emballent des cadeaux à Picwic de la Toussaint à Noël.

C’est beau aussi de rencontrer les parents les plus grincheux après le camp des ados tout sourire disant triomphalement : « Mon fils n’arrête pas de me parler de son camp ! Il est revenu transformé ! » et nous pensons intérieurement : « Du coup, vous aussi ! » C’est beau de voir les ados devenus adultes s’investir pour donner à leur tour ce qu’ils ont reçu à la colo et partager leurs compétences pour la gestion de l’intendance.

Depuis la colo, Andy, emploi d’avenir depuis janvier 2015 (qui s’était formé au BP JEPS Activités Physiques pour Tous à l’Association et qui assurait la coordination des deux sites) a trouvé un CDI dans un centre social rural. Du coup, Amina qui est emploi d’avenir depuis octobre 2016 se forme à son tour au BP JEPS, ils viennent avec Steve de valider leur stage d’approfondissement BAFA et quatre jeunes volontaires de service civique les ont rejoints en compagnie de Jérémy, dont l’emploi d’avenir s’est terminé en octobre, mais qui continue à venir bénévolement en complément de ses missions de vacataire pour la mairie en repassant son brevet de surveillant de baignades.