Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul

Province Belgique-France-Suisse

Historique de la Province des Pays-Bas – 2ème Partie

Publié le 30 juin 2023 par Soeur Valérie

3.1. L’année 1929

Les archives des Filles de Hollande la Charité évoquent la vie des Sœurs et des communautés (suite).

Le 11 janvier : la préparation aux examens pour nos Sœurs institutrices ayant paru insuffisantes à Tilbourg, il est préférable qu’elles suivent comme jadis les cours de l’Ecole Normale d’Echt dirigée par les Ursulines et proche de notre maison de Susteren.

Le 18 mars, les membres du Conseil provincial sont en même temps Conseil répondant pour tout ce qui concerne le Droit de Nationalité Civile, du fait de la constitution de la Province.

Une jeune fille est acceptée et entre au Postulat le 17 avril.

Le 17 avril, une Sœur est envoyée à Bocholtz pour y faire la cuisine et une Sœur à Nuth pour soigner les hospitalisés. Deux jeunes filles sont présentées : l’une commence son Postulat à Rumpen le 15 mai et l’autre le 15 août à Boch. Deux Sœurs sont nommées pour la Prise d’Habit ; elles partirent à Paris fin mai.

Le 27 mai, lecture du contrat avec la fabrique d’Eglise de Nuth au sujet des asiles et de l’ouvroir. Il est envoyé à M. le Curé pour être signé. Un autre Curé a fait des démarches pour obtenir des Sœurs. La Sœur Visitatrice et la Sœur Econome se rendent sur place pour se rendre compte de la situation.

Deux jeunes filles demeurant à Tilbourg sont acceptées. Une postulante paraît ne pas avoir de vocation. 

Les Supérieurs ont décidé que les Soeurs étrangères ne viendront pas à Paris cette année à cause des préparatifs du Centenaire des Apparitions de la Vierge Marie à Catherine Labouré en 1930.

Le 16 juillet, la Sœur servante de Rumpen, demande une Soeur pour l’ouvroir. Après la Prise d’Habit d’une Sœur, elle y est envoyée. A Bocholtz, il est proposé à la Sœur servante d’être remplacée par une Sœur de la maison.

19 août, Sœur Leenders se voit confié par les Supérieurs la charge d’Assistante de la Province. La Visitatrice installe la Sœur servante de Susteren. Proposition aux Supérieurs d’une Sœur pour l’Office de Directrice du Séminaire

Le 10 octobre, une jeune fille est acceptée, elle entre au Postulat de Susteren le 2 février 1930. Une personne a obtenu sa dispense d’âge, elle commence son Postulat à Bocholtz le 15 novembre.

Une jeune de Tilbourg est acceptée, elle commence son Postulat à Nuth le 8 décembre. Une Sœur est appelée par les Supérieurs à Paris pour y faire sa retraite.

3.2 Fondations et œuvres de 10 Communautés en 1936

  • 1902 Susteren : 2 écoles primaires 320 enfants, 2 écoles garderie 120 enfants, école de couture 50 élèves, visite des malades, hospitalisation de 28 vieillards. Œuvres de jeunesse sous la direction de M. le Curé. Les Sœurs ont leur propre Association des Enfants de Marie.
  • 1905 Veldriel Maison St Joseph : école garderie 48 enfants, hospitalisation de 32 vieillards, visite des pauvres malades.
  • 1910 Bocholtz Ste Elisabeth : école primaire 315 enfants, école garderie150 enfants, école de couture 36 élèves, hospitalisation de 17 vieillards, visite à domicile. Patronage moderne.
  • 1919 Nuth Immaculée Conception : école garderie 120 enfants, école de couture 45 élèves, 140 enfants pauvres nourris, hospitalisation de 12 vieillards. Les œuvres de jeunesse et Association des Enfants de Marie sont paroissiales.
  • 1919 Rumpen Sacré Cœur : école primaire 420 enfants, école garderie de 225 enfants, école de couture 76 élèves, 100 jeunes ouvriers. Les œuvres de jeunesse sont entre les mains des laïcs, les Enfants de Marie sont paroissiales.
  • 1919 Tilbourg : école primaire 350 enfants, école garderie 34 enfants, école de couture 40 élèves, hospitalisation de 40 vieillards, visite des pauvres malades, dispensaire, alimentation de 120 enfants pauvres en hiver.

Après la Guerre 1914-1918

 

  • 1926 Lutterade St Joseph : école garderie 120 enfants, hospitalisation de 50 mineurs.
Lutterade Maison d’hôtes 1930

 

  • 1930 Venlo Maison St Raphaël qui appartient à l’Association catholique des cheminots: accueil des cheminots convalescents : 40 adultes et 80 enfants.

 

  • 1932 Budel-Dorplein Maison St Joseph : école garderie 40 enfants, école de couture 10 filles de la Fabrique, hospitalisation ouvrière pour les ouvriers de la Fabrique, administration d’une coopérative, visite des malades. Patronage 100 enfants et 30 Enfants de Marie.
  • 1933 Diemen Maison Bienheureuse Catherine Labouré : école primaire 160 enfants, école garderie 60 enfants, école de couture 20 élèves.

D’autres fondations seront faites à partir de 1943 : Rotterdam en 1943, de Verre an 1945, Wernhout en 1946, la Haye en 1953, Amersfoort en 1954, Baak en 1956 et Panningen en 1958.

4 – La Province des Pays-Bas en mission dans les Indes néerlandaises et au Danemark

  • Indes hollandaises : 1931, des Sœurs de la Province sont envoyées en mission pour les Indes néerlandaises (Indonésie) le 11 Septembre. Les Indes néerlandaises sont transférées à l’Indonésie en 1949 lors de la Conférence de La Haye.

 – en 1931 Surabaya, fondation de la 1ère communauté. Pendant la guerre, les Sœurs ont passé 2 à 3 ans dans les camps comme ennemis des japonais. Elles ont besoin de venir se reposer en Europe. Les Sœurs sont au service de la Fondation Don Bosco.

 

 – en 1939 Kediri, une fondation est faite avec une école et la visite des malades à domicile.

 

  • Danemark

– en 1956, la maison Sainte-Marie de Helsingör au Danemark fondée par la Maison-Mère en 1904, est rattachée à la Province des Pays-Bas en 1956. La communauté compte 9 Sœurs.

Les œuvres sont : un orphelinat de 15 garçons et filles, la visite des pauvres, une école de 30 élèves.

5 – L’histoire des Filles de la Charité se poursuit aux Pays-Bas !

Puis de nouveaux services sont assurés par les Sœurs pour répondre aux appels des pauvres : soins aux migrants et aux familles déchirées par l’alcool, la drogue, le divorce… Fondation des maisons d’Accueil pour femmes et enfants en détresse qui cherchent un abri temporaire.

En 2011, les maisons des Pays-Bas sont rattachées à la Province de Cologne-Pays-Bas, érigée le 5 juin qui regroupe les anciennes Provinces de Cologne et des Pays-Bas.

En 2022, treize Sœurs sont à Panningen, village de la Province du Limbourg.

Le 21 août elles ont été rattachées à la Province Belgique France Suisse des Filles de la Charité.

 

Quelques dates marquantes pour les Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul aux Pays-Bas :

          1901 – 1912 – 1927 – 2001 – 2022

 

            

     Pays-Bas                                       France

 

 

 

Réalisé par le Service des Archives de la Province Belgique France Suisse

 

Sources : Archives de la Maison Mère des Filles de la Charité et photos des archives aux Pays-Bas