Les 26 et 27 novembre 2021, en étant présente devant près de 90 commerces genevois, la Fondation PARTAGE, aidée par 1200 bénévoles a récolté 213 tonnes de produits de première nécessité.

 

Cette collecte a lieu plusieurs fois par an. Malgré la quantité de produits récoltés, cela ne suffit pas à couvrir les besoins de la population genevoise qui vit dans la précarité. La Fondation, grâce à des dons, complète ses stocks en achetant des produits frais tels légumes et lait, par ex. ou des produits d’hygiène.

 

 

 

Depuis décembre, PARTAGE a réuni tous ses Services (Administration, Stockage, Colis du Cœur et distribution) dans un nouvel immeuble, plus fonctionnel, dans une zone en plein développement, sur la Commune de Plan-les-Ouates, proche du Grand Lancy.

 

Les Sœurs du Grand Lancy et du Lignon sont bénéficiaires de cette Banque alimentaire genevoise depuis décembre 2016 au même titre que d’autres Associations, publiques et privées, plus importantes. Elles peuvent ainsi contribuer, dans la mesure de leurs possibilités à soulager les budgets de 7 familles, suisses, originaires des Balkans et d’Afrique. Récemment, en relation avec le groupe OZANAM, elles continuent d’assurer une distribution une fois par mois. Outre l’aide alimentaire, ce service permet de rester à l’écoute de personnes en prise avec des réalités diverses, voire de servir de relais vers d’autres services. Ainsi, il permet à des sœurs retraitées de ne pas découvrir la précarité par les médias, uniquement, mais de la voir, de la toucher au travers des rencontres.

 

 

 

 

Cette même Fondation PARTAGE fournit également, une partie des biens alimentaires à l’Association le CARE (Caritas, rencontre, entraide) qui offre gratuitement, chaque jour, des repas chauds à près de 300 personnes. Le CARE s’est ajusté à la pandémie pour répondre à un nombre croissant de personnes dans le besoin et en marge. Les Filles de la Charité ont été actives au CARE depuis sa création et une sœur y est toujours engagée deux après-midis par semaine. Une « plongée » dans la précarité à GENEVE ! Il faut voir pour y croire !

 

Les sœurs de Genève
X