En célébrant l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem acclamé comme un roi nous sommes invités à reconnaitre l’Amour immense du Christ pour chacun de nous qui s’offre avec humilité, lui qui entre à Jérusalem sur un petit âne.
Dans ces actes et ses paroles jusqu’à la mort sur la croix Jésus n’a cessé de nous appeler et de nous ouvrir le chemin pour être pauvre de cœur, doux et humbles, artisan de paix.

 

 

 

 

Célébrer le même jour les rameaux et la passion peut sembler contradictoire, cela met en lumière la versatilité de l’homme car la foule qui l’acclame le condamne quelques jours plus tard. Mais Jésus ne s’y trompe pas, il sait qui il est et où il va. Dans l’acclamation comme dans la passion, Jésus est le serviteur du dessein d’amour du Père. Comme le dit St Paul « le christ s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort et la mort  sur une croix » (Ph 2,7)

 

Le Pape François disait : « L’épreuve que le monde est en train de traverser nous pousse à redécouvrir que la vie ne sert à rien si on ne sert pas. Parce que la vie se mesure sur l’amour». (Rameaux 2020)

 

Il invitait «  en ces jours saints, à la maison,  à se tenir devant le Crucifié et à regarder Jésus qui nous sert jusqu’à donner sa vie, et à lui demander la   grâce de vivre pour servir. Cherchons à contacter celui qui souffre,  celui qui est seul et dans le besoin. Ne pensons pas seulement à ce qui nous manque, mais au bien que nous pouvons faire le chemin du service est le chemin vainqueur, qui nous a sauvés et qui nous sauve la vie» (Rameaux 2020)

 

 

 

C’est ce chemin que St Vincent a vécu  et nous invite à suivre,

 

Lui qui disait aux Filles de la charité : « Servant les pauvres, on sert Jésus-Christ…Vous servez Jésus-Christ en la personne des pauvres. Et cela est aussi vrai que nous sommes ici. »                                               

 

 

Puisse la passion de jésus Crucifié nous animer tout au long de cette semaine au service de nos frères.

La communauté de Bolbec

 

 

X