En ce jour de fêtes, Fête de la Présentation de Jésus au Temple, Fête de la Sainte Rencontre, Fête de la Vie Consacrée, retrouvez deux articles : le premier de la communauté de Fain-lès-Moutiers (France) et le second de la communauté de Grèce.

 

Seigneur illumine notre regard…

 

 

Quarante jours après Noël, clôt les solennités de la Manifestation de Dieu aux hommes en son Verbe fait chair. On l’appelle aussi fête de la Présentation de Jésus au Temple car Jésus est présenté à nos yeux comme le Messie du Seigneur, mais aussi fête de la Purification de Marie car nous sommes tous purifiés par celui qui vient enlever le péché du monde. Jésus est consacré à Dieu au Temple de Jérusalem et ce jour est devenu la fête de tous les consacrés, hommes ou femmes, qui ont donné leur vie au Christ.

Portons notre regard sur Marie et Joseph

arrivant au temple de Jérusalem.

Marie porte son enfant le serrant sur son cœur. Joseph attentif, toujours prêt à accomplir la volonté de Dieu, transporte dans une cage des tourterelles pour les offrir. D’un bon pas, ils vont pour présenter leur enfant au Seigneur, selon ce qui écrit dans loi de Moïse : « premier né de sexe masculin sera consacré au Seigneur ».

 

Quelle joie profonde dans leur cœur de parents,

Quel émerveillement devant ce couple modeste, vivant de l’amour de Dieu.

Portons notre regard sur Syméon.

Syméon, connaissait parfaitement la prophétie d’Isaïe.

Dans la joie, Syméon, reçoit l’enfant Jésus dans ses bras,

le présente au Seigneur et élève les yeux pour rendre grâce.

Syméon a tout de suite compris que Jésus était le Messie annoncé par les prophètes qu’attendait Israël. « Maintenant, ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s’en aller dans la Paix selon ta parole ».

 

Comme Syméon, laissons éclater notre louange et tendons nos bras pour recevoir le Verbe fait chair. Sainte rencontre dans nos cœurs pour notre Fête des consacrés au Seigneur.

 

Bonne Fête à chacun(e)

 

 

Fête des consacrés – Diocèse de Dijon

Au Sanctuaire de Beaune en 2020

 

La Fête des Consacrés du 2 Février 2021

Nous sommes invités par notre Archevêque Roland Minnerat

à la Messe du 2 février  Cathédrale de Dijon

(ne pouvant pas nous réunir à cause de la pandémie).

 

 

La communauté des FDLC de Fain-lès-Moutiers

 

  • FÊTE DE LA PRESENTATION DE JÉSUS AU TEMPLE

 

« Réjouis-toi, Pleine de grâce, Vierge Mère de Dieu, car de toi s’est levé le Soleil de Justice, Christ notre Dieu, illuminant ceux qui sont dans les ténèbres. Et toi, juste vieillard, sois dans la joie, car tu as porté dans tes bras le libérateur de nos âmes, qui nous permet de prendre part à la Résurrection. » Tropaire du 2 février

 

 

  • En cette occasion, l’Église Orthodoxe célèbre LA FÊTE DE LA SAINTE RENCONTRE:

             du grec ancien Ὑπαπαντή (« rencontre »), du verbe ὑπαπαντάω, (aller au-devant).

 

L’enfant Jésus fut présenté au Temple par Marie et Joseph à Siméon et Anne. La Sainte Rencontre est celle de Dieu et de son peuple. Jésus est le lien qui fait l’union entre, d’un côté Joseph et Marie, et de l’autre le vieillard Siméon et la prophétesse Anne.

 

 

  • Nous vous proposons la lecture de cette belle icône de la Sainte Rencontre :

 

Cette icône représente la Vierge Marie après le don de son fils, reçu avec vénération par Siméon.

Pour contempler une icône il faut toujours partir du centre.

Au centre de cette icône se trouve l’autel surmonté d’un baldaquin rouge symbole de la présence de l’Esprit Saint.

Jésus se trouve comme sur l’autel, comme s’il était là pour accomplir le sacrifice. Il se tient dans une attitude confiante, à la fois tourné vers celui qui le reçoit, tout en nous montrant sa Mère.

Instinctivement, notre regard se pose ensuite sur Marie. La vierge est vêtue d’un manteau rouge foncé symbolisant le respect de la loi, et d’une robe gris-bleu foncée.

Joseph, les mains couvertes, apporte un couple de tourterelles. La tradition veut que cela soit le symbole de l’Ancien et du Nouveau Testament.

Siméon cache ses mains pour recevoir l’enfant, il symbolise l’humanité, il reçoit Dieu dans ses bras. Il se courbe de sorte que sa tête est au même niveau que celle de la Vierge, bien que ses pieds soient sur une estrade. Sa robe est vert foncé, signe d’ascèse.

La prophétesse Anne, elle, est par avance le témoin de la Lumière, elle parle de l’Enfant. Elle le montre par son doigt tendu.

 

 

  • Fête de la Lumière, fête de la Sainte Rencontre :

 

Le 2 février est pour les chrétiens l’occasion de remettre le Christ au centre de nos préoccupations en le recevant comme la Lumière qui guide nos pas, et éclaire celles et ceux que nous rencontrons dans nos différents services. Et, pour nous consacrées, cette journée est aussi l’occasion de rendre grâce au Seigneur de nous avoir appelées à marcher à sa suite.

“Chaque âme devrait être un Temple de Dieu, où Marie apporte Jésus. Et chacun de nous, comme Siméon, devrait prendre l’enfant dans ses bras et dire au Père: « Mes yeux ont vu ton salut »”.  L’An de grâce du Seigneur, du Père Lev Gillet – Editions du Cerf.

 

 

La communauté des FDLC de Grèce
X