Avec la Famille vincentienne, nous sommes unies pour célébrer la fête de la Bienheureuse Sœur Rosalie Rendu, qui a vécu dans ce 19ème siècle très troublé, marqué par la révolution, les épidémies de peste, de choléra et une immense détresse chez les pauvres de son temps ! Nous connaissons bien sa vie, durant laquelle, on peut voir se refléter les vertus de St Vincent.

Quel message pour nous aujourd’hui, alors que l’humanité entière est confrontée à la pandémie de la Covid-19 depuis bientôt une année ? Que ferait Sœur Rosalie à notre place ? Que nous dirait-elle ? Sans doute ce qu’elle ne cessait de dire à ses sœurs :

« Il faut qu’une Fille de la Charité soit comme une borne sur laquelle tous ceux qui passent puissent se reposer et déposer leurs fardeaux… »

… Une borne, au bord de la route, pour poser son sac, reprendre souffle, se situer, réfléchir, partager, prier ensemble, goûter le silence…

Être une « borne d’amour » sur le chemin de ceux que nous côtoyons, comme l’a été Sœur Rosalie, est la meilleure réponse que nous puissions leur offrir. Il y a tant d’hommes et de femmes blessés au bord de notre route quotidienne.

Dans son encyclique « Fratelli Tutti », le Pape François nous rappelle que l’histoire du Bon Samaritain se répète: « Sur la route, nous rencontrons inévitablement l’homme blessé… Chaque jour, nous sommes confrontés au choix d’être de bons samaritains ou des voyageurs indifférents qui passent outre… » (n° 69)

Dans nos communautés, l’imagination de la charité bat son plein, de différentes manières, pour leurs venir en aide. La créativité, la solidarité, la compassion, l’écoute patiente, la fraternité, le partage etc… toutes ces valeurs vécues, portées dans la prière, et qui nous font devenir davantage ce que nous sommes : Filles de la Charité ! C’est un plus de vie !

« Ephata » « Ouvre-toi » est aussi l’invitation que Jésus nous envoie pour bien vivre cette période difficile, en nous appuyant sur Lui, comme Il s’appuie sur nous…à l’exemple de la Bienheureuse Sœur Rosalie ! Car « sortir de nos habitudes pour suivre le Maître sur des chemins inédits, manifeste l’Espérance et la confiance ».

 

 

O Jésus, Seigneur de la Charité

Toi qui nous a promis de te rencontrer

Dans tous nos frères les pauvres

Que nous avons le bonheur de servir,

Donne-nous d’imiter chaque jour ta servante

Sœur Rosalie Rendu

Aide-nous à être, comme elle, attentives aux plus nécessiteux,

Médiatrices entre les hommes divisés,

Évangélisatrices des enfants et des mal croyants, accueillantes aux riches désireux de partager,

Ouvertes à toute initiative comme elle le fut avec

Frédéric Ozanam.

Nous te rendons grâce pour le rayonnement spirituel de Sœur Rosalie.

Que son intercession ouvre des chemins d’espérance à ceux qui veulent témoigner de ton amour pour tous. Amen !

 

 

 

 

Sœur Madeleine SAILLARD, Communauté d’Istanbul, en Turquie
X