Au lendemain de la fête de la Présentation du Seigneur, j’ai envie de rappeler ici la Béatification de Sœur Giuseppina Nicoli et de « présenter » à nouveau au Seigneur cette Compagne qui nous précède sur le chemin de la sainteté.

Le 3 février 2008, sous une pluie battante, a eu lieu la Célébration eucharistique pour la Béatification de Sœur Giuseppina Nicoli au pied de la Basilique Notre-Dame de Bonaria à Cagliari/Sardaigne.

Plus de 15 000 personnes y participèrent dont Sœur Evelyne Franc et son Conseil et un grand nombre de Filles de la Charité provenant de toutes les Provinces d’Europe. Le Père Gregory Gay et plusieurs Lazaristes étaient parmi les 400 prêtres qui concélébraient. Emus et reconnaissants étaient les nombreux parents de Sœur Nicoli dont l’unique nièce presque centenaire. Et bien sûr, curé, maire et habitants de son village natal étaient là.

La lecture de la biographie de Sœur Giuseppina, puis celle de la Bulle pontificale et enfin la découverte de son portrait, avec le bon sourire qui la caractérisait, introduisirent la célébration.

Le Cardinal Martins a présenté l’extraordinaire créativité de la charité manifestée par Sœur Giuseppina pour la jeunesse qui lui tenait tant à cœur depuis sa propre jeunesse. A relever aussi sa promptitude à accueillir et répondre aux défis sociaux de son temps.

« Ce qui touche en Sœur Nicoli, nous dit le Cardinal, c’est son espérance évangélique qui ne la fait vaciller devant aucune incompréhension ou difficulté, c’est l’intensité de sa communion avec le Christ eucharistique qui la soutient dans toute sa tâche caritative, enfin c’est son souci d’évangélisation… La clef de sa vie spirituelle réside dans son désir d’être toute au Seigneur… »

La procession d’offertoire fut très touchante : Sœurs en cornettes, Sœur du Séminaire, des « enfants au panier » (gamins de Marie), deux plus jeunes petites nièces de Sœur Giuseppina, des personnes de sa paroisse avec une plaque commémorative de son baptême…
Quand les petits « gamins de Marie » montèrent à l’autel parmi les applaudissements, un premier rayon de soleil réussit à briser les nuages pour illuminer la place trempée par un orage qui, tout en causant un peu de dégâts au commencement de la célébration, avait été reçu par les agriculteurs comme le premier cadeau de Sœur Nicoli, maintenant Bienheureuse, à sa ville de Cagliari toujours en manque d’eau !

Lorsque la célébration arriva à sa fin, un applaudissement imprévu accueillit sur les grands écrans Benoît XVI – depuis la place St Pierre lors de la récitation de l’Angelus – donnant un salut particulier à Cagliari en fête et rendant grâce pour la vie de notre nouvelle Bienheureuse ! Beaucoup d’émotion et d’applaudissements bien sûr !

Préparation le 2 février, célébration le 3, action de grâce le 4 = 3 jours intenses ! La Visitatrice et les Sœurs de la maison provinciale se sont surpassées pour nous accueillir !

Sœur Nicoli reste pour moi une Fille de la Charité toute simple et toute donnée avec joie et dynamisme à ce qui lui est demandé. Et j’aime ce qu’en dit E. Antonello :

« Elle devint un espace concret où Dieu put mystérieusement se faire rencontrer par les pauvres. »

 

Demandons cette grâce les unes pour les autres !

 

Sœur Sylvianne DE REYFF
De la communauté des FDLC de Fribourg/Neuveville, en Suisse

J’y étais…

X