La Résurrection : Un événement qui se passe entre le Père et le Fils « Dieu l’a ressuscité » et qui impacte l’humanité entière. La mort et le mal sont vaincus, la Vie est plus forte que tout, l’Amour est la seule force de puissance, l’Espérance se lève comme un jour nouveau et se chante comme une mélodie irriguant les cœurs.

« Si le Christ n’est pas ressuscité vaine est votre foi » nous dit Saint Paul. Mais il l’est, nous le croyons. Nous le croyons à la lecture des Écritures, nous le croyons sur le témoignage des femmes de l’Évangile et de toutes celles et ceux qui ont été rejoints par le Vivant dès les premières heures et au fil des siècles. Immense chaîne humaine dont nous sommes aujourd’hui encore les maillons. Le Christ ressuscité nous rejoint à chaque instant de nos vies ! C’est encore et toujours Lui qui fait le premier pas !

J’emprunte à Charles Singer ces quelques extraits :

« Le crucifié est sorti, il précède et il accompagne sur tous les chemins ceux qui se décident contre la haine et pour la fraternité, contre le rejet et pour l’accueil contre l’écrasement et pour l’homme.

Le crucifié est sorti et il reste aux côtés de ceux qui sont fichés dans la souffrance et le désespoir et il leur dit : Debout ! Je vous entraine jusqu’à ce moment de l’aube où les choses enfin germent et prennent sens.

Alors, grâce à Celui qui s’est relevé irons-nous à notre tour devant la pierre du tombeau, irons-nous jusqu’à crier ce cri : c’est l’aube, c’est le germe, c’est la sortie, c’est le premier jour !

Grâce à Celui qui s’est relevé, je dis mon espérance. Devant les pierres de tous les tombeaux qui m’écrasent je dis mon espérance : je moissonnerai !

Grâce à Celui qui s’est relevé je moissonnerai la Vie ! »

 

JOYEUSES FETES DE PAQUES A TOUTES ET A TOUS

 

Père Yves BOUCHET, cm
X