Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul

Province Belgique-France-Suisse

« Comment aimer ? St Vincent nous répond avec six vertus à vivre ». 

Tel était le thème d’une retraite proposée mi-mai au Berceau. Pour vous en faire écho, je laisse la parole aux retraitantes (il y avait tout de même un homme participant à ce temps d’approfondissement spirituel).

Pour avancer vers la sainteté à partir des 6 vertus : humilité, simplicité, charité, douceur, mortification, zèle. C’est la première expérience de retraite mixte où laïcs engagés filles de la charité et religieuse d’une autre congrégation se sont retrouvés pour l’enseignement de Saint Vincent de Paul.

Il y a l’enseignement et la pratique. La réflexion personnelle est aidée par des exemples concrets et nous resitue dans notre relation à Dieu. Le temps réservé aux conférences est suffisant elles sont courtes, ne sont pas de l’ordre du cours magistral et ne sont donc pas « bourrage de crâne ». Vincent, vit ce qu’il dit, vit de l’évangile. Les échanges entre retraitants, en fin d’après-midi sont riches et simples. L’humour, la vérité des exemples, font comprendre les réalités de la vie. L’enseignement nous appelle à une réflexion sur notre vie personnelle, familiale, communautaire et sur nos multiples engagements sur ce pour qui et pour quoi nous avons été appelés. Le cadre est propice à la méditation où l’on peut entendre les oiseaux, admirer la nature et même la concrétisation d’une mission Vincentienne avec la présence des Ukrainiens vivant la précarité de tout réfugié.

Chacune des vertus était accompagné de textes de notre fondateur, ce qui permettait de comprendre l’exigence des moyens qu’il nous propose pour vivre concrètement l’amour de Dieu pour tous.

 Vincent nous a mis l’eau à la bouche pour avancer avec plus de force dans la vie concrète. quoi qu’on en dise Dieu est toujours à l’œuvre dans notre quotidien nous avons pris une bonne bouffée d’oxygène.

L’expérience ayant été bonne, nous allons travailler à proposer plus régulièrement ces temps forts spirituels ouverts à tous afin qu’un plus grand nombre puisse se nourrir de st Vincent de Paul, de sa spiritualité très concrète, humaine, et menant vers Dieu. Un chemin bien particulier pour honorer notre baptême et répondre à l’appel de Dieu.

Vincent Goguey cm

“Les sœurs présentes au Berceau sont allées prier Notre Dame de Buglose dans son sanctuaire où saint Vincent lui même est venu prier avec les siens lors d’une visite à Ranquines en 1623. Cette année le diocèse fête les 400 ans de la découverte de la statue de Marie dans un champ où elle avait été cachée lors des guerres de religion.
Merci à toutes les sœurs de nos maisons pour leurs prières.”
Sr Marie Brigitte

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Quelques échos rédigés :

“Nous sommes 16 sœurs assemblées a Angers pour vivre nôtre assemblée provinciale. Passé les premiers soucis techniques, nous avons pu vivre notre première journée, celle de la récollection, dans une ambiance priante et fraternelle. Nous sommes impatientes de continuer et de vivre la suite de la réflexion.” – La communauté de base d’Angers

“Les 16 sœurs réunies au Berceau ont passé une bonne journée à l’ombre de saint Vincent. Dans la maison de Ranquines ce matin, elles ont prié autour de la Parole de Dieu et porté les intentions de toute la Province en communion avec nos sœurs aînées et nos sœurs malades. Un salut fraternel à toutes.” – La communauté de base du Berceau