Pour la 3ème année consécutive, la communauté des Filles de la Charité de Banneux appartement organisait, en lien avec la direction de la Maison de Repos et de Soins Carrefour Saint Antoine, une retraite spirituelle destinée à tous les résidents.

Banneux, un lieu particulier : c’est en décembre 1933 que la Vierge, cette belle dame nimbée de lumière, apparaît à Mariette, une enfant de 11 ans d’une famille modeste, alors que la nuit est tombée. Elle décline son nom, un nom nouveau : la Vierge des Pauvres. Elle lui apparaîtra huit fois à Banneux, demandant une petite chapelle et se réservant une petite source qui, jusqu’alors, n’avait servi qu’à abreuver du bétail.

Durant 3 jours, du 25 au 27 novembre 2019, le Recteur du Sanctuaire de Banneux, l’abbé Palm, va tout en narrant l’historique, nous éclairer sur le message de la Vierge des Pauvres. Il l’a fait en 3 étapes :

  • La première nous parlait de la source. Poussez vos mains dans l’eau, avait dit la Vierge. Confiez-moi tous vos soucis et vos souffrances, déposez votre fardeau trop lourd !”

  • La deuxième approfondissait cette parole de la Vierge :Je viens soulager la souffrance, non pas la supprimer, mais la porter avec vous.” Elle est bien celle qui invite à garder l’espérance dans une Eglise des pauvres, dans l’Eglise pauvre ! A chacune de ses visites, elle demande de prier beaucoup.

  • La troisième :Cette source est pour toutes les nations.” Elle nous invite à élargir notre horizon, à cultiver le vivre-ensemble. L’Eglise est pour le monde entier. La réalité de Banneux est fidèle au souhait de la Vierge des pauvres. Elle est visitée et priée par des foules provenant de tous pays, races et langues, originaires des cinq continents, de nombreux pays plaçant un petit mémorial sur le site.

Les enseignements, émaillés de quantité de petites anecdotes, étaient simples, agréables, appelés à éveiller l’esprit et le cœur à la méditation. Le bon groupe de résidents présents les a vivement appréciés. Alors à l’an prochain pour une quatrième retraite !

Belle surprise : à l’occasion de la 3e journée de Pauvres, voulue par le Pape François, la statue de la Vierge des Pauvres, patronne de cette journée, lui a été offerte et peut être vénérée, désormais, à gauche de l’autel principal dans la basilique St Pierre.

Sœur Madeleine

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

X