Nous fêtons les martyrs de la Révolution française à Angers ce 1er février parmi lesquelles trois filles de la Charité. Il est encore possible de visiter et de se recueillir au champ des martyrs de la ville d’Angers où elles ont été tuées parce qu’elles refusaient de taire leur foi catholique.

Les Filles de la Charité sont présentes à Angers depuis l’origine de la fondation de la Compagnie en 1633 et elles ont été à l’initiative, avec la Société Saint Vincent de Paul, du Logis Ozanam qui accueille des familles dont l’un des membres est hospitalisé à Angers.

Avec le COVID et la raréfaction des visites, l’équipe de bénévoles et de salariés qui gère le Logis Ozanam a su s’adapter en mettant à disposition certaines des chambres à des professionnels de santé en formation à l’hôpital, dont certains sont étrangers.

Durant les vacances de Noël, j’ai pu passer quelques jours avec Maman en EHPAD et j’ai vu combien ce cadre accueillant et lumineux, où tout a été pensé pour faciliter le séjour de chacun, fait du bien aux blessures de l’âme et du corps. La foi en la résurrection du Christ qui animait les martyrs imprègne aussi les personnes qui font vivre ce lieu et transparaît dans leur attention portée à chacun.

 

Sœur Catherine EVERHARD, Fille de la Charité

 

 

X